Un Phileas Fogg sur le Nil (V)

Boulogne, 30 mai 2023

 

Entre le 28 avril et le 25 juillet 2022, le musée du Louvre présentait l’exposition « Pharaon des deux terres ». 

Une fois de plus, il s’agissait du « Pays de Koush », même si les organisateurs ont choisi un titre qui leur semblait plus « vendeur » !

« Trois capitales » ou « Deux terres » : c’est la même Jeannette, autrement coiffée !

Mais, pour moi, c’était une excellente occasion de découvrir la synthèse d’un phénomène historique, dont j’avais découvert les bribes pendant près d’un demi-siècle.

Voici comment le « Figaro » présentait, dans un article du 9 mai 2022, cette exposition :

« Pleins feux au Louvre sur les pharaons soudanais

Partis du sud, ces souverains ont unifié la vallée du Nil à partir de 720 avant notre ère. Le musée ressuscite cette dynastie en 200 objets, statues colossales ou fins bijoux venus de Khartoum et du monde entier.

…des pharaons… de la XXVe dynastie (713-655 av. J.-C.), bien moins célèbres que les Ramsès, bien plus récents qu’un Toutankhamon, dont le bref règne fut antérieur d’environ six siècles et demi. » 

Continue reading

Un Phileas Fogg sur le Nil (IV)

Boulogne, 30 mai 2023

 

Encore 20 ans ont passé !

Entretemps, je me suis marié, nous avons eu deux fils, mais moi, ayant changé de travail, je n’avais plus de raison majeure de retourner en Egypte.

Même si mes « liens historiques » avec quelques habitants de ce pays, devenus des amis chers, ont continué comme avant.

Mais, j’attendais l’occasion de faire connaître à mes enfants ce « cher pays » que j’aimais tant !

L’opportunité est arrivée avec un évènement douloureux : le 11 septembre 2001 !

Alors, je me suis dit : « C’est le moment ! »

J’ai laissé passer trois mois et j’ai réservé une croisière de luxe sur un bateau navigant de Louxor à Assouan et retour. Évidemment, dans les conditions de l’époque, à un prix… « défiant toute concurrence » !

Autour de moi, j’ai entendu : « Tu es fou ! C’est le moment d’aller dans un pays arabe ? Et, qui plus est d’amener toute ta famille avec des enfants si jeunes ! »

Je les ai laissé hurler ! Que connaissent-ils au Monde arabe ?

Ce fût, bien sûr, « l’affaire du siècle » !

Dans un monde déserté par les touristes, qui tentait, par tous les moyens, à les faire revenir, avec un service « à rendre jaloux les princes » et au meilleur moment de l’année, en plein mois de janvier. Ni trop chaud, ni « khamsin** » (vent de sable), hors des vacances scolaires… un rêve ! Continue reading

Un Phileas Fogg sur le Nil (III)

Boulogne, 30 mai 2023

 

Les années ont passé… comme un rêve ! Me voilà en 1981 !

Entretemps, j’ai changé de boulot et de boîte. Mais, je suis resté, toujours, dans l’exportation, cette fois-ci des produits chimiques.

Mais, quand j’ai pu choisir les zones dont j’allais m’occuper, je n’ai pas oublié mon « faible » pour le Moyen-Orient ! En le « partageant » avec un autre « chouchou » : l’Amérique Latine !

Bientôt, les ventes dans la zone « Moyen-Orient » sont devenues si importantes, que j’ai dû abandonner, pendant quatre ans, l’Amérique Latine, pour ne me concentrer que sur la Méditerranée orientale.

Et, bien sûr, l’Egypte est devenu mon « pays phare » !

Au grand désespoir des « princes qui gouvernaient » notre société, une filiale du premier groupe français, Elf-Aquitaine, qui n’avaient « les yeux de Chimène » que pour l’Extrême-Orient. Sans vouloir comprendre que « quand la Chine s’éveillera, le monde tremblera » ! Continue reading

Un Phileas Fogg sur le Nil (I)

Boulogne, 30 mai 2023

 

Ce texte est dédié à la mémoire de Aleko Paraskevas, mon ex-agent en Egypte et grand ami, qui m’a appris énormément de choses et m’a fait aimer son pays de naissance, alors qu’il provenait lui-même d’une famille grecque, originaire de Rhodes. Merci beaucoup, Aleko !  

 

Trois capitales pour un royaume

La revue italienne « Antiquariato », du mois de février 2023, présente sous ce titre l’exposition en cours au « Getty Villa museum » de Los Angeles.

« La richesse et la splendeur de la société et de la culture nubiennes sont les protagonistes de l’exposition avec laquelle le « Getty Villa museum » de Pacific Palisades, près de Los Angeles, présente la collection d’objets en provenance du « Museum of fine arts » de Boston.

L’ancienne Nubie est la région, au long du Nil qui, depuis l’âge du bronze aux premiers siècles après Jésus-Christ, a vu la naissance de l’une des premières civilisations de l’Afrique centrale et qui, maintenant, couvre l’Egypte méridionale et le Soudan septentrional.

Riche de vastes ressources, la Nubie a développé des réseaux commerciaux non seulement avec l’Egypte, mais aussi avec la Grèce et Rome, comme le décrivent dans l’exposition les bijoux, les sculptures et les objets de facture raffinée, expression d’un pouvoir et d’une forte identité, retrouvés dans les tombes royales et aristocratiques.  Continue reading