Un patrimoine du quotidien… (I)

Boulogne, 7/02/2024

Dans un article publié le 23/12/2023, le remarquable journaliste et écrivain Jonathan Siksou disait :

« Le patrimoine n’est pas uniquement grandiose ou spectaculaire, monumental et fastueux. Il existe, en pleine ville, un patrimoine du quotidien, des témoins discrets mais tout aussi précieux de la vie passée : cours, ruelles, puits, maisonnettes, boutiques… »

Cette phrase m’est venue à l’esprit aujourd’hui en regardant le Journal Télévisé de 13 heures sur TF 1.

J’ai suivi avec beaucoup d’intérêt un reportage intitulé :

Cristallerie : cet atelier recolle les morceaux – Journal de 13 heures | TF1

Et, tout d’un coup, en admirant le savoir-faire des artisans qui arrivent « à recoller les morceaux » de cristal brisé, je me suis rappelé quelques anecdotes de ma jeunesse !

Voici les « morceaux recollés » de cette jeunesse.

*   *   *

Pendant les vingt premières années de ma vie, passées en Roumanie, je n’ai jamais eu d’arbre de Noël !

Je dois, tout d’abord, préciser que « l’arbre de Noël », selon les ordres sévères du gouvernement communiste de l’époque, avait été rebaptisé « arbre d’hiver », afin d’éliminer de la conscience collective, surtout pour les enfants, toute référence à la religion, surnommé par Karl Marx : « l’opium du peuple ».

Le Père Noël… pardon! Le père Gel en conversation avec un enfant dans le “Village des enfants” à Bucarest dans les années ’60

C’est probablement pour cette raison qu’en entendant dernièrement certaines mairies de France, qui tentent de remplacer les « fêtes de Noël » par des « fêtes d’hiver », j’ai les cheveux qui se dressent sur la tête ! Continue reading

Un Phileas Fogg sur le Nil (V)

Boulogne, 30 mai 2023

 

Entre le 28 avril et le 25 juillet 2022, le musée du Louvre présentait l’exposition « Pharaon des deux terres ». 

Une fois de plus, il s’agissait du « Pays de Koush », même si les organisateurs ont choisi un titre qui leur semblait plus « vendeur » !

« Trois capitales » ou « Deux terres » : c’est la même Jeannette, autrement coiffée !

Mais, pour moi, c’était une excellente occasion de découvrir la synthèse d’un phénomène historique, dont j’avais découvert les bribes pendant près d’un demi-siècle.

Voici comment le « Figaro » présentait, dans un article du 9 mai 2022, cette exposition :

« Pleins feux au Louvre sur les pharaons soudanais

Partis du sud, ces souverains ont unifié la vallée du Nil à partir de 720 avant notre ère. Le musée ressuscite cette dynastie en 200 objets, statues colossales ou fins bijoux venus de Khartoum et du monde entier.

…des pharaons… de la XXVe dynastie (713-655 av. J.-C.), bien moins célèbres que les Ramsès, bien plus récents qu’un Toutankhamon, dont le bref règne fut antérieur d’environ six siècles et demi. » 

Continue reading

Un Phileas Fogg sur le Nil (I)

Boulogne, 30 mai 2023

 

Ce texte est dédié à la mémoire de Aleko Paraskevas, mon ex-agent en Egypte et grand ami, qui m’a appris énormément de choses et m’a fait aimer son pays de naissance, alors qu’il provenait lui-même d’une famille grecque, originaire de Rhodes. Merci beaucoup, Aleko !  

 

Trois capitales pour un royaume

La revue italienne « Antiquariato », du mois de février 2023, présente sous ce titre l’exposition en cours au « Getty Villa museum » de Los Angeles.

« La richesse et la splendeur de la société et de la culture nubiennes sont les protagonistes de l’exposition avec laquelle le « Getty Villa museum » de Pacific Palisades, près de Los Angeles, présente la collection d’objets en provenance du « Museum of fine arts » de Boston.

L’ancienne Nubie est la région, au long du Nil qui, depuis l’âge du bronze aux premiers siècles après Jésus-Christ, a vu la naissance de l’une des premières civilisations de l’Afrique centrale et qui, maintenant, couvre l’Egypte méridionale et le Soudan septentrional.

Riche de vastes ressources, la Nubie a développé des réseaux commerciaux non seulement avec l’Egypte, mais aussi avec la Grèce et Rome, comme le décrivent dans l’exposition les bijoux, les sculptures et les objets de facture raffinée, expression d’un pouvoir et d’une forte identité, retrouvés dans les tombes royales et aristocratiques.  Continue reading