Vendanges tardives

Feuilles de journal
Capestang, 20/09/2019
 

Le dimanche 4 août 2019, j’ai remarqué dans le « Midi Libre », que je lis chaque jour, quand je suis dans le Languedoc, un article intitulé « Coup de cœur pour un vin blanc ».

Comme il s’agissait d’un événement qui a eu lieu dans notre village, j’ai gardé la page. Mais, je n’ai pas eu le temps de lire le texte. En été, il se passe tant de choses dans notre région que, souvent, je suis obligé d’empiler les journaux afin de trouver le temps de les lire une fois la saison finie. 

Maintenant que les vendanges tirent vers la fin, j’ai repris les coupures de presse accumulées.

Je découvre ainsi que

« un assemblage réussi  pour un vin blanc IGP Coteaux d’Ensérune, du Domaine Cros-Reboul… a été sélectionné parmi un panel de plusieurs centaines de vins, 250 échantillons, précisément, dégustés par « Midi Libre »… à Narbonne». 

Nous connaissons fort bien ce Domaine, qui se trouve à Capestang. 

Son propriétaire, Philippe Cros est le dernier vigneron indépendant intra muros de notre ville.  Sa sœur, Marie Cros, tient le restaurant « La Cave du vigneron », qui se trouve justement dans la cave de cette famille de vignerons depuis plusieurs générations.

Si nous allons régulièrement dîner dans ce restaurant,  ce n’est pas seulement pour les menus du terroir et le décor authentique d’une cave traditionnelle.

Marie et Philippe sont les arrière-petits enfants de Fernand Pigot, l’éphémère consul de Roumanie, entre 1926 et 1928, à Béziers. 

Fernand Pigot (1867-1928) a fait une carrière exceptionnelle littéraire et journalistique. En dehors des activités de viticulteur, il a été félibre, conférencier mutualiste, un des pionniers du „Crédit Mutualiste Agricole”, banque qui poursuit de nos jours son activité sous le nom de „Crédit Agricole”, correspondant de Radio France, mécène des arènes de Béziers, fondateur de la revue „L’escola dels Titans”, directeur de journaux en langue occitane „Lou Camel” et française „Le Petit Biterrois”.

En 1907, à l’occasion de la révolte des viticulteurs du Languedoc, Fernand Pigot s’est distingué par sa tentative d’unification des mouvements revendicatifs des quatre départements méditerranéens, en les visitant et en prononçant partout des discours en langue d’Oc. Il a été l’un des collaborateurs et amis de Marcellin Albert, le leader du mouvement populaire de 1907.  En 1901, il a été décoré de la « Couronne de Roumanie » et 25 ans plus tard, il devenait Consul honoraire de ce pays. 

Son souvenir a été rappelé dernièrement, à l’occasion de la sortie d’une remarquable monographie, intitulée « Béziers Hôtels particuliers & demeures remarquables, des Racines, des Pierres et des Hommes », éditée en 2017 par la Société Archéologique Scientifique et Littéraire » de Béziers. 

Le livre mentionne l’existence du Consulat au 33, Avenue du 22 Août 1944.

Fernand Pigot est d’ailleurs enterré à Capestang, dans son caveau de famille. 

Maintenant, une fois l’excitation des vendanges apaisée, nous retournerons à la « Cave du vigneron », pour goûter ce vin blanc, qui « présente des notes de fleurs blanches et d’agrumes tout en douceur  et complémentarité ».

Je ne sais pas si Philippe Cros est joueur de rugby ; si oui, il aurait pu être talonneur. Mais, dans le « Midi Libre », il est à l’honneur !

 

                                               Adrian Irvin ROZEI
                                      La Bastide Vieille, septembre 2019 

COMENTARII

C. P. din Bs.As. scrie :

Grozav, am savurat povestea … si, imaginam, vinul alb!

M.Q. de Paris écrit :

Comment faites-vous pour toujours trouver des anecdotes, pas si anecdotiques d’ailleurs, sur ce qui vous entoure ? Curiosité insatiable sans doute, et sans parler de votre culture bien sûr, mais aussi le “hasard” qui fait si bien les choses et vous ramène si souvent à votre Roumanie et son histoire !

Savoureux ce Philippe Cros à l’honneur à défaut d’être talonneur ….
Et ce vin ne demande qu’à être dégusté n’est-ce pas ?….

2 thoughts on “Vendanges tardives

  1. Bonjour Monsieur Rozei,
    Je vous remercie de votre attention. La mentionne concernant ce Consulat roumain à Béziers m a beaucoup intéressée.
    Je vous en remercie.
    Le 13 décembre à 18h30, si tout se passe bien, nous fêterons la Journée nationale de la Roumanie, à Montpellier à la Maisons de l’Europe.
    Je vous enverrai bientôt la confirmation et puis, l’invitation officielle.
    Cordialement,
    Antoinette DANESCU DUGAS

  2. Bravo Adrian pour ces notes et remarques sur les ” grands hommes ” du quotidien du debut du XX eme siecle … je trouve que nous avons plutôt régressè bien incapables d en faire autant en dépit de nos moyens considérables par rapport a cette époque ….

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *