Faune, fais-moi peur !

Ce texte a été publié dans la revue « 3 R », éditée par l’association « Memorie şi speranţă » en Roumanie, dans le no. 7-12, daté juillet – décembre 2018.

Les remparts de la Cité de Carcassonne

La Tour et le portail du Domaine Cazaban, près de Carcassonne

Lodève, 5/10/2018

 –

Quand j’avais 10 ou 12 ans, à Bucarest, je rendais visite, plusieurs fois par semaine, à mon cousin, Costin Cazaban, le fils du grand acteur, professeur et directeur de théâtre, Jules Cazaban.

Costin habitait en plein centre ville, à deux pas du Palais Royal, devenu depuis une dizaine d’années le « Palais de la République ». En partant de sa maison, nous allions régulièrement nous promener en ville, à la découverte d’un quartier, d’un musée, d’un jardin, d’un monument ou d’une église. 

Mais, tout d’abord, nous faisions un crochet par le parc qui se trouvait derrière le Palais royal. Là-bas, descendant en pente douce, on pouvait rencontrer cinq ou six bassins, formant une fontaine, dont l’eau tombait en cascades. Sur les deux cotés, une dizaine de jets d’eau alimentaient les bassins avec leur eau. Comme ceux-ci étaient branchés sur un même tuyau, il suffisait de boucher une sortie pour que les jets des autres deviennent plus puissants et arrosent beaucoup plus loin. Nous les appelions « vases communicants » et on prenait grand plaisir à boucher les jets, à tour de rôle, pour les faire cracher… le plus loin possible !  Continue reading

«Moi, mon colon, cell’ que j’préfère, C’est la guerr’ de quatorz’-dix-huit!» *

Feuilles de journal

Clermont l’Hérault, 25/07/2015

Je n’aurais probablement pas découvert l’existence de Paul Dardé si quelques affaires administratives ne m’avaient pas amenées, deux fois par mois pendant cette dernière année, à Lodève.

Lodève est une ville avec seulement 7500 habitants, qui se trouve à égale distance de Montpellier et de Béziers, au cœur du département de l’Hérault.

La ville, avec une histoire millénaire, a connu ses heures de gloire et de malheur tout au long des siècles, évènements qui ont laissé des monuments remarquables. Etant quelque peu en dehors des grands axes touristiques et évitée par l’autoroute qui descend de Paris vers la côte méditerranéenne, Lodève a gardé un air d’authenticité qu’on ne rencontre plus dans les grands centres visités par des milliers de touristes en vacances.

J’aurai à l’avenir l’occasion de décrire la ville avec beaucoup plus de détails. Mais aujourd’hui, je souhaiterais ramener dans l’actualité un artiste un peu oublié et qui a laissé dans la région d’innombrables œuvres intéressantes, quelquefois inattendues, tout comme son étrange destin.

Continue reading

Mon ami, Dardé

File de jurnal

Clermont l’Hérault, 25/07/2015

Probabil că n-aş fi descoperit nicicând existenţa lui Paul Dardé dacă nişte treburi administrative nu m-ar fi dus cam de două ori pe lună, în ultimul an, la Lodéve.

Lodéve este un orăşel cu numai 7500 locuitori, aşezat la egală distanţa de Montpellier şi de Béziers, în inima departamentului Hérault.

Oraşul, cu o istorie milenară, a cunoscut ore de glorie şi de restrişte de-a lungul secolelor, care au lăsat monumente remarcabile. Voi avea în viitor ocazia să le descriu cu mai multe detalii. Pentru că el, fiind oarecum în afara marilor axe turistice şi fiind evitat de autostrada ce coboară de la Paris până pe coasta Mediteranei, şi-a păstrat un aer de autenticitate pe care nu-l mai întâlneşti în marile centre vizitate de zeci de mii de călători în vacanţă.

Insă astăzi doresc să readuc în lumină un artist oarecum uitat şi care a lăsat în regiune nenumărate opere interesante, uneori neaşteptate, la fel ca şi straniul său destin.

Continue reading